Quel avenir pour Notre-Dame du Rhône !

L'architecte du patrimoine mandaté par la municipalité de Viviers a remis récemment les études réalisées pour Notre-Dame du Rhône et l'église paroissiale St Laurent.

Il est apparu que les coûts de réparation de ces deux édifices étaient à peu près équivalents. Seule la chapelle Notre-Dame du Rhône est classée (M H), ce qui devrait permettre d'obtenir plus facilement des subventions pour sa restauration.

L'association « Sauver Viviers », après examen des études, a suggéré que Notre-Dame du Rhône devienne église paroissiale à la place de St Laurent, qui n'est que très peu utilisée par le clergé affectataire en raison de son mauvais état et de son accès difficile.

L'église St Laurent appartient à la ville de Viviers qui est aussi propriétaire du chœur des religieuses et des bâtiments conventuels jouxtant la nef de Notre-Dame du Rhône, propriété de l'association diocésaine.

Pour réaliser cette opération de transfert il fallait trouver un accord entre l'évêché et la mairie, afin qu'il n'y ait plus qu'un seul propriétaire de l'ensemble qui n'aurait jamais du être dissocié.

Il y a quelques jours, comme nous avons participé au coût de l'étude de Notre-Dame du Rhône, nous avons été informés qu'un accord de principe existait, qui ferait de la ville de Viviers, le propriétaire de l'ensemble, qu'elle restaurerait pour que la chapelle devienne la nouvelle église paroissiale, avec le même affectataire qu'à St Laurent.

Un accord formel nécessaire sera réalisé dans un proche avenir entre l'évêché, la mairie et l'association diocésaine qui sont parties prenantes dans cette affaire.

Tout ceci nous permet d'espérer que des premiers travaux de restauration pourront être entrepris avant la fin de l'année avec la participation du fonds de dotation de « Sauver Viviers », pour lequel une campagne de mécénat est en préparation.

Des infos régulières sur l'état d'avancement de ce projet seront communiquées.

Malgré les circonstances actuelles difficiles, l'association « Sauver Viviers » reste mobilisée et active.

 

Le président

Roland de Talhouet

En mai 2020



Chapelle des Dominicains : Notre- Dame du Rhône

  • Façade: Pierres de tailles endommagées sont à remplacer
  • Voûte: Traces d’infiltration d’eau provenant de la toiture. Un nettoyage complet est nécessaire
  • Toiture: Affaissement d’une partie
  • Intérieur de la chapelle: Sol en mauvais état, ouvertures non protégées, fissures sur les murs à l’intérieur et à l’extérieur. 

Travaux réalisés dans le cadre des Ateliers l'Ecole Chaillot